Afrique du sud (18 août 2017 – 27 septembre 2017) – 1ère partie

Arrivée et parc Kruger

Eh bien c’est fait. Après des mois de préparation, nous sommes enfin partis.
Derrière nous le stress des derniers jours avant le grand saut ! Et c’est pas plus mal.
Chacun prend ses marques, parents et enfants.

Les filles bien sûr. Je pense qu’elles sont en train de réaliser ce que va être leur quotidien.
Et ça a l’air de leur plaire car je les sens plus détendues.
Avant le départ et durant les premiers jours, la grande passait son temps à se plaindre et la petite pleurait pour un rien.
Mais maintenant, c’est la joie et les rires qui prennent le dessus.

Pour nous aussi, les parents, ça prend forme. On commence à prendre un peu de recul sur l’organisation des journées. Entre route, visites, école et lessives.
L’école se passe bien mieux que ce que j’imaginais pour l’instant. Les filles sont appliquées et ne rechignent pas spécialement à se mettre à la tâche.
On verra bien le temps que ça dure.

Si ça se passe bien, c’est aussi parce qu’on est bien aidé par le choix de notre première destination: l’Afrique du Sud.
C’est vraiment un pays facile à visiter. Du niveau d’un pays d’Europe en fait.
Côté logistique, il y a de bonnes routes, de bons logements et l’eau du robinet est potable.
On n’a donc pas besoin de surveiller notre alimentation ce qui est bien pratique.
Enfin, on peut tout payer par CB. Et on ne se prive pas car nos cartes sont sans frais bancaires. Ça nous évite d’avoir trop de cash.

Côté carte postale, l’Afrique du Sud a aussi de bons atouts. On vient de faire un safari au parc Kruger.
Ce parc, grand comme le pays de galle est la plus grande réserve animalière d’Afrique du Sud.
Pendant une semaine, on a roulé dans ce parc et on a pu observer des dizaines d’animaux dans leur habitat. On a pu les voir se comporter de façon naturelle et mine de rien, ça change tout.

Pendant ce safari, on vivait un peu au rythme du soleil et on changeait de lieu tous les jours. Du coup, les journées étaient denses et les filles ont exprimé le besoin de se poser quelques jours. Ça nous donne du coup un peu de temps pour remonter nos premières impressions.

Pour les photos, faudra attendre encore un peu par contre.
Autant on a une bonne couverture 3G et ça nous a bien servi (merci free :) ), autant le wifi dans nos locations semble rare.
Pour faire patienter, 2 petits montages quand même.

5 réflexions sur “Afrique du sud (18 août 2017 – 27 septembre 2017) – 1ère partie

  1. Ah ah, mais avec cette belle galerie de portraits, vous allez peut être pouvoir répondre à la question existentielle essentielle posée par Dominique Farugia il y a quelques années : « c’est qui le plus fort, l’hippopotame ou l’éléphant ?

    • Salut Sergio,
      Cette semaine y’avait un terrain de squash la ou on dormait. J’ai pas joué. Il me manquait, cbaussures, raquette … Et un adversaire.
      C’est comment la life sans enfant à la maison ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.