Afrique du sud (18 août 2017 – 27 septembre 2017) – 4ème partie

La côte sauvage

Après Santa Lucia et le peuple zoulou, la suite classique est d’aller se frotter aux montagnes qui bordent le Lesotho, à savoir le Drakensberg.

Les guides nous promettent des paysages à couper le souffle. Sauf que cela fait un détour de 1000 bornes et qu’il nous en reste encore 2000 pour rejoindre Le Cap. On fait le choix de préserver les filles de grosses journées voiture et le Drakensberg rejoint le cimetière des spots touristiques non visités.
Nous voilà quand même partis pour 2000 km de routes côtières.

Après avoir passé Durban, on rentre dans une région moins visitée par les touristes: la Wild Coast peuplée par les xhosa.

Au passage, moins c’est touristique, plus on voit d’africains demander la permission de prendre les filles, voire nous, en photo. Ça fait bizarre d’être une curiosité en tant que blanc dans un pays qui compte 9 % de blancs dans sa population !

La Wild coast, c’est un enchaînement sur plusieurs centaines de kilomètres de superbes plages de dunes et de falaises escarpées. Un paradis pour les trekker.

Les quelques villages côtiers se méritent car ils ne sont pas reliés entre eux par une route côtière. Il faut à chaque fois remonter dans les terres de 50 à 100 kilomètres pour passer un massif montagneux, le contourner et redescendre vers la mer pour rejoindre le village suivant. Mais à chaque fois ça vaut le coup.

Le constat est le même que dans les régions précédentes, on ne reste que 2-3 jours sur chacun des sites mais ils mériteraient souvent des vacances dédiées tant  ils ont à offrir (trek , VTT, surf, plongée, pêche, culture xhosa).

 

10 réflexions sur “Afrique du sud (18 août 2017 – 27 septembre 2017) – 4ème partie

  1. Salut la petite famille vous lire est à chaque fois une rêverie, je pense qu’on va se programmer un truc comme ça pour 2025 faut qu’on en parle à votre retour😉
    merci pour votre site et kiffez bien chaque jour 👍

    • Salut, ça fart à Montpellier ?
      Quand tu iras en AFS, passe par le country club de Johburg. Y’a 14 courts de squash dont 4 courts de doubles et 1 court extérieur !

  2. C’est vrai que ça laisse rêveur…en ces temps de rentrée scolaire, fin d’été, retour au rythme de base…C’est vraiment sympa de vous lire, on en veut encore ! Bises

  3. Enfin je me connecte !
    Et je réalise du coup que ça fait déjà plus d’un mois que vous êtes partis !
    Au fait, je me présente, Loïc, un collègue d’Hervé chez Thales.
    Les photos sont très bonnes et donnent l’impression que vous vous profitez bien de chaque coin que vous traversez.
    Quid de la gastronomie locale?
    En tout cas la nourriture ne peut pas être pire que la choucroute qui a été servie ce midi à la cantoche! Un vrai scandale !
    Bonne route et au plaisir de vous lire !
    Loïc

    • Salut Loïc,
      Ouaip, on profite bien. Il y a eu de bonnes surprises pratiquement tous les jours. Mais aujourd’hui, les filles ont juste envie de glander :)
      Côté bouffe, c’est très occidental. Les plats d’influences africaines (bobotie) et asiatiques (curry of the day) ne sont pas prédominants dans les cartes. Le burger est roi. Les portions de viandes sont plus grandes qu’en France.
      D’ailleurs, les sud africains sont plutôt obèses dans l’ensemble. Pour l’anecdote, on a vu une pub pour la bière nationale: la Castle où on voit 4 personnes (2 noirs, 2 blancs) partagés un moment de convivialité autour d’un BBQ avec leur bière. Et ce sont 4 obèses. Inimaginable en France.
      Ce qui est marrant pour nous, c’est l’énorme importance du BBQ (on dit Brai ici). Pas une location, pas un lieu de pique nique sans possibilité de faire son brai.

  4. Nina,
    j’espère qu’en Afrique tu as vu des guépards, c’est mon animal préféré. J’espère que tu passes un bon tour du monde
    bises Lazare

      • Bonjour Nina
        Je suis content d’avoir reçu ta carte et ton dessin. Je les ai accrochés sur le mur de ma chambre.
        J’ai un maître et une maîtresse. Ils s’appellent Michel et Chantal et ils sont très gentils.
        Cette année je fais du hand-ball j’ai des super baskets.
        Bises
        Signé Lazare

  5. Je comprends mieux pourquoi mes beaux parents sont déjà allé 4 fois en AfSud et la belle soeur d’Alice au moins 20 fois . Il y a de quoi faire. Profitez bien bises. Les parbauds

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.