sri-lanka-train

Sri Lanka (28 septembre 2017 – 19 octobre 2017)

Le sri Lanka

Nous voila donc au Sri Lanka, 1ère étape de notre circuit asiatique. Derrière ce choix, il y avait l’idée pas du tout ambitieuse d’éviter la mousson et de se faire une pause « plages de rêves, mer chaude et plus si affinités ».


Le Sri Lankais aime rendre service … sauf s’il est chauffeur de taxi à l’aéroport. Malgré les chauffeurs de taxi donc, on arrive à prendre notre bus, direction la plage.

Les plages du Sri Lanka ne nous ont pas déçu. Notre 1ère plage au sud du Sri Lanka, Polhena, est un havre de paix. Notre guesthouse est très basique mais comme elle donne directement sur une plage déserte, elle va faire le bonheur des filles pendant les quelques jours où nous y resterons. Cerise sur le gâteau, la nuit il y a des dizaines de Bernard L’Hermite, gros comme une main, qui se baladent et le jour on peut voir régulièrement une tortue sortir le bout de son nez.
La mer est trop agitée sur ces plages du sud par contre pour qu’il soit intéressant de faire du snorkeling.

Nous sommes allés voir une autre plage, Mirissa, qui est magnifique mais qui nous a laissé, aux parents, une impression mitigée. Ici, l’immobilier commence a être vraiment envahissant et on sent que d’ici 20 ans, les palmiers sur la plage ne seront qu’un lointain souvenir. D’autre part, il n’y a plus que des touristes, plus aucun Sri Lankais, ça fait bizarre.

Après ces quelques jours, on reprend la route. Les déplacements sont très faciles avec un bon réseau de bus et trains. Seuls bémols, ils sont souvent bondés façon métro parisien et en général on a droit à de la musique indienne à fond la caisse. L’avantage, c’est que ces longs trajets favorisent les rencontres et les petits moments de partage qui font le sel des voyages.
Comme lorsque Zoé a fait du Loom pour combler l’ennui sur le quai d’une gare, ce qui a attisé la curiosité d’une trentaine de Sri Lankais qui visiblement ne connaissaient pas ce phénomène de mode.

Côté tarif, au passage, ils font forts:
– en train classe éco: ~25 cts d’euro pour 100 km de trajet,
– en bus : ~60 cts d’euro pour 100 km.
A côté de ça, le tuk tuk c’est vraiment un truc de riche 😜

Les étapes suivantes nous permettent de varier les expériences. le Sri Lanka offre aussi une palette variée d’activités terrestres : safari, randos en montagne, visites de plantations de thé, de temples bouddhistes et hindouistes, spectacles de danses et … les massages. Pour 12 Euros, on a droit à un « full body » pendant 75 mn. Les filles ont découvert et adoré. Il est probable qu’on en refasse régulièrement pendant toute notre période asiatique.
Moi, c’est la visite de la fabrique de thé qui m’a le plus intéressé. En parfait béotien que je suis, je ne connaissais pas la différence entre thé noir, rouge, blanc et vert. Me voilà prêt pour question pour un champion dorénavant.

A noter que Bouddha a eu une résonance particulière sur les enfants. Autant Nina s’ennuie lors d’une visite d’église en France, autant là, elle était passionnée par les statuts de Bouddha et par l’histoire du prince Siddhartha.

Tout comme en Afrique du Sud, les rencontres avec des animaux ont été multiples. Ca va nous faire bizarre l’année prochaine de ne plus voir de singes ou d’oiseaux multicolores lors de nos ballades !

La fin du voyage devait mettre la priorité aux devoirs d’école afin de prendre un peu d’avance car on avait identifié que les quelques jours suivants ne s’y prêtaient pas.
Sauf que le plan, plage-devoirs est complètement tombé à l’eau. Ceci à cause de méduses qui ont eu le mauvais gout de se baigner avec Nina et Zoé. Comme si cela ne suffisait pas, l’une d’elle a touché Zoé à la bouche.
On se baignait dans les environs d’un club de plongée et c’était une chance car les gens du club ont bien réagi en préparant une mixture à partir d’une plante qui a été plutôt efficace sur les parties de peau qui ont été touchées. Vu la détresse des filles, il a quand même fallu vite se décider d’aller à l’hôpital.

On pensait y rester quelques heures tout au plus sauf que le protocole dit qu’en cas de piqure de méduses il faut rester 24h en observation pour prévenir de réactions allergiques.

Pour Zoé cela s’est avéré judicieux car la pauvre a vraiment morflé. Ses lèvres gonflant d’heures en heures malgré les injections d’adrénaline. Elle nous faisait un oedème de Quincke dans le jargon. Déjà qu’on la ramenait pas, je pense que dans une chambre de guesthouse on aurait carrément été flipés.

Finalement, on est resté 2 jours à l’hôpital (publique) et après la sortie il y a encore eu à gérer d’autres problèmes qui sont probablement survenus suite à la fatigue et l’affaiblissement associés.

En conclusion, le Sri Lanka est un pays attachant qui mérite l’explosion du tourisme qu’il est en train de connaître.
Dommage que notre fin de séjour se finisse en eau de boudin.
Un résumé de notre périple est disponible ici.

Notre prochaine étape, Singapour, la cité jardin.

16 réflexions sur “Sri Lanka (28 septembre 2017 – 19 octobre 2017)

  1. Hello!
    Je suis bien contente de lire de vos nouvelles, j’attetndais cela avec impatience!
    Je suis triste de lire ce qui est arrivé aux filles… je suis passée par la aussi sur l’ensemble de la main qui s’etait Transformée en gant de boxe. Cela avait tellement gonflé que je ne pouvais plus plier mes doigts… j’espere Que tout est rentré dans l’ordre maintenant!
    Espérant vous recroiser sur la route, c’etait un plaisir!

    • Salut Aurélie,
      Ça va la Birmanie ? Va falloir nous faire un topo.
      J’ai été voir tes photos. Trop la classe !
      A la revoyure en Amérique du Sud qui sait ?

      • Avec plaisir! J’ecris un article sur mon blog sur le Myanmar demain! Donc vous aurez pas mal d’infos! N’hesite pas à me demander si tu as besoin de plus de détails!
        Bonne continuation à vous
        Bises

        • Cool,
          Dis donc quelle aventure ta tentative de rejoindre les plages birmanes !
          Parmi les choses que je me demande, c’est la présence des ATM. On en trouve régulièrement maintenant ou est ce qu’il faut qu’on se prévoit du cash (en dollars) pour presque toute la durée du séjour dès l’aéroport de Rangoon ? On fera un séjour classique du type : Rangoon, Mandalay, Lac Inlee, Pagan …
          Bises

          • Hello!
            Vous trouverez des ATM partout dans difficulté! Seul bémol, le montant de retrait est limité.
            À tout bientôt pour que vous me racontiez votre périple en ces terres majestueuses! Ps : Essayez de motiver les filles pour un lever de soleil sur les temples de Bagan! C’est juste magique!

  2. J’espère que Zoé s’est bien remise et la situation devait être stressante.

    Perso, j’ai toujours su distinguer les différents thés : le rouge est rouge et le vert est vert mais bon si tu es daltonien c’est moins facile.
    Quant au Bouddha, je préfère le bouddha blanc.

    Les nouvelles de la France :
    – Pujadas ne présente plus le 20h
    – Johny n’est plus très en forme
    – DSK s’est remarié

    Après ces commentaires pleins de subtilité, je vous souhaite une bonne poursuite de voyage et j’attends le prochain post.

    • Mdr 🤣
      Dsk a quand même réussi l’exploit de ne pas faire entendre parler de lui pour harcèlement en pleine affaire Weinstein !

      A part ça, ça va Zoé maintenant mais on doit encore gérer une infection d’une plaie à la lèvre. C’est un peu lourd les tropiques question plaies. Tout s’infecte.
      On n’est pas prêt de les remettre dans l’eau de mer j’ai l’impression.

  3. Saloperie de bestiole, bon en même temps en voyant les photos je me dis que ça aurait pu être pire, morsure de serpent puis attaque de singe carnivore (ça a des bonnes dents ces petites bêtes). Comme quoi Bouddha ne protège pas de tout.

    En espérant qu’a Singapour la faune locale sera moins agressive.

  4. Coucou Zoé, dis donc quelle aventurière !! ! tu vas en avoir des choses à raconter…Courage pour tous ces bobos, tu vas bientôt retrouver la forme, petite puce sauteuse ! Gros bisous.

    Sinon pour les parents, quelle aventure aussi…j’ai connu l’oedème de quincke pour Matéo à 3 ans, mais vous, vous avez eu la touche exotique en plus !! Vous devez être un peu cuit après toutes ces émotions.
    A part ça, vos posts me font toujours rêver. Mais je me méfierais quand-même des singes, car en plus d’avoir des dents pointues, ils ont quand-même une sacré coupe de cheveux…

  5. Hello à tous les quatre,

    Le Sri Lanka a l’air en effet d’être un pays magnifique et on voit que vous en avez bien profité !
    Nous espèrons que Zoé est rétablie même si les soins doivent encore être handicapants. Courage Zoé !

    Vous nous avez manqué lors de notre week-end de la Toussaint : il manquait un organisateur du fameux fichier de bouffe mais on s’en est sorti sans toi, Hervé.
    Enfin je dis ça, mais :
    On a quand-même eu droit à une double ration de petit déj (merci Fabi et David).
    Et Thierry s’est trompé de week-end (mais oui) !

    Bon séjour à Singapour !

    • Eh eh,
      Sacré Thierry, il a fait fort sur ce coup là !
      En ce moment, on est chez Olivier et Dung. Il était temps qu’on aille les voir à Singapour car ils vont déménager à Hong Kong. D’ailleurs, ils proposent que le prochain WE ensemien se fasse là-bas 😀

  6. Hello ,
    Bravo pour les photos et récits de Voyage! Jéjé aussi est fan . Gros bisous à tous !
    Pensée à Zoé.
    Été indien à Grenoble, le top de l’exotisme.

  7. Salut Hervé,

    Je reprend la lecture du blog après quelques semaines toujours de belles photos et des commentaires sympas on est embarqué avec vous. Et comme dans une série tv rebondissement Zoé attaquée par une méduse ! Bon courage Zoé car ce n’est pas du ciné ça dû être dur pour de vrai! J’espère que l’infection est bientôt fini et que vous allez continuer de profiter de votre aventure.
    Remi

    • Salut Rémi !,
      Ca y est, on est reparti sur de bonnes bases mais pendant quelques jours on ne contrôlait plus rien. On était juste en réaction.
      Au passage, je ne me suis pas encore remis à la plongée. En AFS, je le sentais pas (eau froide, requins etc …) et au Sri Lanka, j’avais réservé une plongée mais les méduses en ont décidé autrement. Dommage, c’était pas cher (35 USD), idéal pour une plongée de réadaptation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.