singapour

Singapour (20 octobre 2017 – 30 octobre 2017)

Singapour : la folie des grandeurs !

Singapour était avant tout associée à l’idée d’aller voir des amis. Pour le reste, il n’y avait pas plus d’attente  que cela, voir même, il y avait un a priori négatif. Singapour serait trop urbaine et trop chère.

En fait, Singapour nous a plutôt agréablement surpris.

1er exemple : c’est une grande ville (5,6 millions d’habitants) mais il n’y a pas de bouchon ! Anne-Hidalgo et Paris peuvent aller se rhabiller question politique anti-voitures. Ici, pour limiter le nombres de véhicules, l’état a décidé de taxer les importations de voitures de l’ordre de 100 ou 200%. Résultat une Peugeot 208 couterait dans les 80 000 Euros ! Comme si cela ne suffisait pas, pour pouvoir rouler il faut acquérir une licence valable 10 ans. Pour obtenir ce fameux sésame, il faut compter dans les 50 000 Euros ! Et au bout de 10 ans ? Il faut racheter une licence ou changer de voiture quelque chose comme ça …

Bien sûr, pour être cohérent, Singapour dispose d’une infrastructure de transports en commun performante.

Résultat: pas de bouchon et pollutions de l’air et sonore faibles. Tout bénef pour les touristes comme nous.

2ème exemple : la découverte de la notion de cité-jardin symbolisée par le quartier « gardens by the bay » et ses arbres d’acier. Le gouvernement de Singapour a décidé un beau jour de faire un polder de 100 hectares pour faire un parc … Complètement fou mais le résultat est superbe et a effectivement complètement changé la physionomie du front de mer.

A propos de polder, cela représente 10 % de la surface de Singapour. Le boulevard « Beach road » qui comme son nom l’indique donnait sur la plage au siècle dernier est maintenant à 2,1 km de la mer ! C’est l’Indonésie qui fournit le sable pour tous ces polders ou plutôt qui fournissait. Apparemment, il y a de l’eau dans le gaz entre les 2 nations. Voir l’article « Des grains de sable entre Singapour et l’Indonésie ».

La gastronomie

A Singapour, il n’y a pas énormément de choses à visiter et pourtant on n’en a pas fait la moitié. Après 2 mois de nomadisme et notre fin de parcours chaotique au Sri Lanka, on avait vraiment à coeur de se poser.

Heureusement, on était chez des amis avec tout ce que cela peut apporter de bons. Les filles ont pu jouer avec des enfants de leur age et qui parlent français ! Et nous, on a pu faire des bons repas, pas « spicy » suivis de bonnes terrasses 😉

Un petit mot sur la gastronomie quand même. Il y a des restaurants partout à Singapour et un truc qu’on ne connaissait pas encore : les « food centre ». En gros, c’est comme un restaurant type Eurest avec une centaine de stands de cuisine proposant chacun leur spécialité.
Très sympa à faire.
Par contre, j’aimerais pas y travailler, j’ai pu y lire l’annonce d’emploi suivante : « recherche personnel. 800 Euros par mois pour un temps plein. 1 semaine de congés par an. Temps partiel 6 jours sur 7 possible ». Le temps partiel à 6 jours sur 7, ça calme. Tout comme le 1 semaine de congés par an.

Je finis par un truc qui m’a scié. La possibilité d’acheter son petit verre de vin au Seven Eleven !

Encore merci à Olivier et Dung de nous avoir accueilli, c’était vraiment cool !
Et maintenant, à nous le Laos !

4 réflexions sur “Singapour (20 octobre 2017 – 30 octobre 2017)

  1. On se la coule douce à Singapour. Mais attention, ne jetez pas votre chewing-gum sur le trottoir sinon c’est une grosse amende (c’est la seule chose que je sais sur Singapour mais ça a le mérite d’être bien utile).
    A noter que je viens de corriger le « amende » : j’avais mis « amande’; ce qui donne une interprétation très différente.
    Sinon en France tout va bien, la croissance repart mais je m’inquiète quand même pour Macron car apparemment il ne dort que 4 ou 5 heures par nuit.
    Bonne continuation à tous

    • T’imagine pas comment ils se la coulent douce les expats. Ils ont tous une « helper » qui vit sur place et qui fait courses/ménage/repas et baby siter. Du coup, même lorsqu’ils sont jeunes parents, ils continuent de sortir le soir.
      Pour les amendes, un petit best of.

  2. Les gardens by the bay m’ont l’air tout a fait spectaculaires ! Il y a quoi dedans ? des appartements ?
    Avec 800€ par mois, il ne sera pas près d’acheter sa 208 ni encore moins de pouvoir la conduire !
    Ici coup de froid ! En 15 jours nous sommes passés de 25 à 10. Chauffage démarré, horaire d’hiver, tout le monde a sorti son manteau noir, beaucoup de vent…
    Je sais c’est moins vendeur que T-shirts à Singapour mais je vous rassure, la raclette et le vin blanc nous permettent de tenir 😊
    Bon vent !

    • Salut,
      non ,non, « Gardens by the bay », c’est juste 100 hectares de Jardins en plein centre ville. A côté, il y a un casino super luxueux mais il fait parti d’un autre quartier je crois.
      Ah une raclette … Tu sais après 1 mois de fried rice et de soupes de noddle, je donnerais cher pour une raclette.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.