polynesie-moorea-ti-panier

Tahiti (29 janvier 2018 – 06 février 2018)

Un jour sans fin

Notre 2ème étape polynésienne est l’occasion de vivre un truc rigolo. La traversée de l’anti-méridien. Nous sommes donc partis d’Auckland le 30 janvier dans l’après-midi et nous sommes arrivés à Papeete le 29 ! Entre les 2 villes, 23 heures de décalage horaire. J’imagine qu’il y en a qui se sont amusés à vivre 2 fois le réveillon de l’an 2000 ou 2 fois leur anniversaire.

Tahiti

En général, les touristes restent peu sur Tahiti et filent rapidement sur d’autres îles de l’archipel comme Moorea ou Bora-Bora qui, contrairement à Tahiti, ont l’avantage d’avoir de belles plages et un beau lagon.

Nous, c’est à Moorea à 1/2 heure de ferry de Tahiti qu’on a donc posé nos valises.

Les raies

A l’origine, on imaginait faire du snorkeling, de la plongée (baptême-explo), un spectacle de danse et une petite montée vers un belvédère.
Sauf qu’histoire d’être un peu solidaire avec la métropole, on s’est nous aussi pris plusieurs jours de pluie. Du coup, on a injecté une bonne dose de dessins animés dans le programme. Pour le plus grand bonheur des filles qui sont sevrées de télé depuis le début du tour du monde.

Mais on a quand même pu faire de bonnes sorties snorkeling dont une un peu spécial le jour de l’anniversaire de Nina.

On avait loué des kayaks de mer pour rejoindre un spot où des raies et des requins sont présents en permanence.
Ces raies et requins ont fini par être « sédentaires » car tous les jours, il y a des excursions d’observation de raies qui viennent avec de la nourriture.

On a eu beau prévenir les filles que les requins pointes-noires étaient gentils, ça a été le grand frisson pour elles lorsqu’elles se sont retrouvées dans l’eau entourées de requins !

tahiti-moorea-tipanier-raie-requin

Ce qui était marrant pour nous les parents, c’était de voir que Nina se débrouillait bien en snorkeling alors qu’officiellement elle ne sait pas nager. Au final, on n’avait pratiquement pas besoin de la surveiller.

Après cette sortie, il pouvait bien pleuvoir tout le reste du séjour, il était dit que Tahiti resterait, pour les filles, un must du tour du monde.

Et maintenant, l’Ile de Pâques et Gum-Gum !

 

tahiti

 

Une réflexion sur “Tahiti (29 janvier 2018 – 06 février 2018)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.